Diet Coke Generation

Publicité Coca ColaIl y a ceux qui insufflent une lichette de recul et prise de position à leur vie. Objectifs:  Bien éduquer ses enfants, avoir un travail intéressant, bien connaitre ses amis, refaire la déco…Il y a du Coca Light au Frigo ?

Il y a ceux qui ne conçoivent pas leur vie pour eux même mais pour ce qu’elle va leur apporter. Objectifs: Élever les enfants des autre, se créer un job, avoir des amis au Canada, construire sa maison en paille… Je ne bois que du Coca Zéro.

Les Coca Zéro sont conscientisés et respectueux, ce sont eux qui vont sauver le monde, eux qui nous ont inventé la poubelle jaune, le recycleur de piles, les vacances en Bretagne, l’interdiction de fumer dans les bars, le tourisme responsable, le commerce équitable, le développement durable, et les voyages en car.

Ils sont notre avenir, notre force, notre pétrole sans pétrole, notre Nouvelle Star, et nous savons au plus profond de nous que nous devrions nous mettre à l’aspartame. Mais ce que je ne comprends pas avec les Coca Zero, c’est pourquoi ils ne boivent pas tout simplement de l’eau.

2 réflexions au sujet de « Diet Coke Generation »

  1. Je suis troublée.
    Loin d’être une adepte du Coca©, j’avoue que, là tout de suite, je bois un Coca Zéro©. Au lieu de boire de l’eau.
    Et je n’ai rien à dire pour ma défense m’sieur madame le juge.
    Enfin à part que c’est pour compenser le déjeuner en plastique, réprimer mon envie de me jeter sur ma feu Marlboro© adorée (et c’est pas gagné) et que Zéro, c’est plus rigolo que H2O.

    Et hop, j’en profite : Bravo pour ces billets, by the way!! Je suis fan. Genre une nouvelle. Mais pas pareil.
    Pis mon blog il est tout poussiérieux mais ça fait quelques semaines que ça me titille du clavier de recommencer à sévir et… on n’est pas à l’abri que je replonge.

  2. Replonge ! Mais n’oublies pas tes brassards.
    Mon blog aussi prend la poussière mais les commentaires font toujours plaisir…
    Pis j’ouvre ma gueule, mais je suis en train de boire un coca zéro aussi. Et oui… le monde court à sa perte. De poids.

Les commentaires sont fermés.