33 réflexions au sujet de « Des Salopards et des Hommes. »

  1. C’est exactement ça. Merci, Mme Grr. :-)
    Le principe des principes, (aka : ceux qui ont une valeur, oeuf corse, et non les dogmes bornés bricolés pour avoir toujours raison) c’est qu’ils sont d’autant plus importants à préserver qu’existe une tentation forte et immédiate de s’assoier dessus, et c’est en se confrontant à cette difficulté-là que se sauve l’honneur …

  2. Merci, Klaire. Merci de rappeler cela. Tu as juste oublié un détail, c’est que la raison principale, à mon avis, c’est qu’ Abdeslam, comme toute personne inculpée, Est présumé innocent. Et ce, jusqu’à preuve du contraire. Donc, en tant que tel, Il a le droit d’être défendu gratuitement. Et ça, c’est un droit essentiel.

  3. Que le plus pauvre ait droit à un avocat n’est pas contestable, mais se faire payer un des avocats parmi les plus chers semble surréaliste.

  4. L’aide juridictionnelle est limitée, quel que soit le renom de l’avocat il ne sera pas plus payé qu’un avocat commis d’office qui débute sa carrière.

    Merci Klaire, très joli texte.

  5. J’ai bien peur de ne pas être d’accord du tout.
    Sur le fond, c’est sûr, c’est beau, c’est grand, c’est louable…

    Maintenant, penchons-nous sur la forme. C’est à cause de ces valeurs-là que des gens comme Abdeslam se foutent royalement de nous. C’est à cause de ces valeurs-là que les milliers de petits résidus de délinquants se permettent absolument tout ce qu’ils veulent en France, au mépris du respect des personnes et des lois. Et ils auraient tort de se priver : à supposer qu’ils soient condamnés, ça prendra des années, et s’ils le sont, ce sera pas pendant longtemps, et ils seront mieux lottis que certaines personnes vivant du chômage ou du rsa, dans des immeubles délabrés et invivables.
    C’est justement parce que même les pires des ordures sont traités comme des hommes, que ces gens-là existent. C’est justement parce que les coupables de fait sont présumés innocents jusqu’au verdict, que ces gens-là existent.

    C’est ça, la justice ? Sérieusement ? C’est ça, nos valeurs…? Payer pour des gens qui violent la loi, pendant que des citoyens vivent comme devraient vivre des prisonniers ?
    C’est ça, qu’on défend…?

  6. Juste une petite précision chère klaire :
    Cette maman a aussi reçu la déclaration d’impôts de sa fille, ce qui a déclenché sa colère.
    Je suis tout à fait d’accord sur le principe de l’AJ pour les personnes démunies mais concernant ce cendrier vide, il a eu les moyens de louer des voitures, faire des achats pour fabriquer des explosifs donc certainement une banque officieuse qui pourrait subvenir à ses besoins.

  7. l’avantage pour cet avocat « de renom »? une couverture médiatique exceptionnelle…
    merci Klaire pour cette mise au point salutaire!

  8. Belle mise au point. Le seul truc qui me gène c’est le mot Homme.. même avec la grande consonne et tout le tralala universaliste je persiste à me sentir un peu isolée du concept… mais ça c’est un autre débat 😉

  9. C’est ce que je m’évertue à expliquer à certains sur FB qui publient 10 conneries à la minute sur ce thème. Merde ! Je n’avais pas pensé aux images … J’aurais dû. Ca s’appellerait « La démocratie, pour les nuls » en version illustrée ! Les images ça parlent même aux plus bourrins d’entre nous.
    Merci Klaire

  10. Je ne comprend pas pourquoi tu n’as pas mis une photo des Balkani pour illustrer le mot « ordure ».

    Sinon, tu touches toujours aussi juste, merci !

  11. bonjour, je souhaite demander à Mobius quelle alternative il propose? On fait comment autrement? Donc tout d’abord pas de procès pour les salopards puisque ça coute de l’argent au contribuable…admettons. Ca veut dire sentence prononcée sans jugement…oui mais prononcée par qui du coup? Et vu que les prisonniers ça coute également au contribuable, cette sentence ne peut donc être que la peine de mort ou l’acquittement, plus de prison donc plus de demi-mesure possible. On va donc exécuter à tour de bras des gens qui n’auront pas été jugés? Qui va les exécuter, qui va décider des exécutions? Et c’est la que le bas blesse, qui vous dit que les gens qui vont prendre ces initiatives ne deviennent pas rapidement les salopards que l’on juge aujourd’hui? Une fois ce genre de machinerie punitive lancée qui va déterminer celui qui sera le salopard et celui qui sera le citoyen honnête et gentil? Qui vous assure que vous ne serez pas le salopard de quelqu’un d’autre, qui pourra empêcher ce quelqu’un de décider de vous exécuter? Qui pourra l’en blâmer ou l’en empêcher? ne voyez vous pas ou tout votre raisonnement nous mène? Imaginez que les valeurs actuelles du bien et du mal soient inverée par je ne sais quelle caste dirigeante mal attentionnée, imaginez la posture dans la quelle vous pourriez vous trouver si vous aviez le malheur de ne pas correspondre aux valeurs du bien du moment?

  12. Encore une fois, merci pour expliquer simplement et Klairement une situation « propre » a déclencher un torrent de merde :3

  13. Le fait que le contribuable participe au financement de la défense de chacun, même du pire des salops m’indigne et m’inquiète infiniment moins que le fait qu’un salop fortuné puisse se payer une armée d’avocats surdoués qui vont donner du fil à retorde aux parties civiles. La c’est bizarre les réseaux sociaux sont nettement plus discrets sur cet aspect la. L’argent a donc son mot à dire en justice? Tous les avocats devraient être rémunérés par le même salaire quel que soit son client, je pense qu’on éviterait de très très très nombreuses dérives judiciaires.

  14. Moi aussi, politiquement, je pense comme toi… Mais après m’être frottée à la justice (je suis en procès depuis 7 ans contre ma mère) (mon beau-père est absous, il a fait une TS et a purgé « sa peine » en psychiatrie plutôt qu’en prison) j’ai perdu un peu la foi…
    La justice n’est pas aussi juste que le nom qu’elle porte… Les victimes en bavent en bavent et en rebavent… Quand aux bourreaux, j’espère qu’il y aura un heureux dénouement, mais plus le temps passe plus je doute.
    Je n’ai pas de solution, je continuerai de payer mes impôts, d’être contre la peine de mort etc… De loin assise à distance, pas prise au tripes, ça m’est plus facile… Mais certains, soirs, franchement, je perds espoir…

  15. Tu pars loin, Emmanuel, et tu portes seul la responsabilité de tes propos. Il n’a jamais été question de ça pour moi, que ce soit la peine de mort, la disparition des prisonniers, ou l’absence de procès.

    La loi prévoit des peines pour chaque délit, chaque crime. Actuellement, les lois servent surtout à informer les jurés, dans les procès où y en a, de ce qui est préconisé…in fine, ce sont les jurés qui décident de la peine, et la loi n’a rien à dire. S’ils veulent filer 20 ans de perpétuité pour un crime pour lequel la loi suggère 4 ans, ils le peuvent.
    Or, il y a deux sortes d’accusés. Les…accusés, ceux dont on n’est pas sûr qu’ils soient coupables tant que le procès n’est pas fini (et même parfois une fois fini), et les coupables, qui sont bel et bien coupables de fait, sans qu’aucun doute ne soit permis dès le départ (les flagrants délits, par exemple).
    Il est normal que les accusés bénéficient d’un procès, puisque le procès sert à déterminer s’ils sont coupables ou innocents.
    Mais pourquoi les coupables ont droit à un procès, eux ? Pourquoi ils ont droit à un avocat ? Ils ont commis un délit/crime, la loi prévoit une sanction en conséquence, on l’applique, point barre. Pourquoi un procès…?

    En ce qui concerne les prisons, la plupart des prisonniers vivent quand même assez confortablement. Je crois que notre société bien-pensante et droit-de-l’hommiste a pas mal perdu de vue le concept de « prisonnier ». Nos prisonniers ne sont certes pas libres de leurs mouvements, mais ils peuvent lire, écouter de la musique, en faire, regarder la télé, aller sur internet, passer des diplômes, apprendre un travail, faire du sport, pratiquer des loisirs variés (sports, jeux de société, jeux vidéo…). Le tout, totalement gratuitement bien sûr. Ils peuvent même gagner de l’argent !
    Finalement, c’est pas en hlm qu’il faut vivre, c’est en prison, y a bien plus d’avantages !

    Mais vu ton raisonnement, Emmanuel, je ne suis pas sûr que tenter de t’expliquer tout ça soit réellement utile…

  16. Merci Klaire…
    J’ai tellement l’impression d’être un drôle de spécimen quand j’explique que oui, c’est vrai, quand je reçois mes impôts, j’ai du mal à déglutir et je peux même pester un peu, parce que sur le coup ça pique, mais que pour rien au monde je ne voudrai revenir sur ce système de solidarité et de re-répartition qui pour moi aussi est un des rares trucs qui contribuent encore à ce qui reste des valeurs de notre pays .
    Encore il y a 2 jours, au journal, un crétin ultra-libéral se vantait de ne pas vouloir adhérer à la sécu… parce que « ceux qui veulent fumer et picoler, qu’ils se démerdent, je vais quand même pas payer pour leur maladie! » [je caricature à peine, juste le vocabulaire utilisé en fait, le tout dit de façon tellement hautaine et moqueuse…]
    Si le karma existe, je ne suis pas sûre que les abstinences de ce monsieur lui évitent les soucis de santé à l’avenir…
    Je suis écoeurée de la prolifération de ce type de discours… mais suis donc un peu rassurée de voir qu’on est pas tous devenu des sales égoïstes auto-centrés :p

  17. Tu a entièrement raison sur le fait que chaque individu doit être défendu et reprèsenté par un avocat, qques soient les faits.
    Ceci dit, la justice dans ce pays fonctionne à différentes vitesses..
    Si tu es pauvre, tu as un avocat commis d’office qui ne sera pas nécessairement motivé à défendre ta cause, car payé au forfait….
    Après si tu en a les moyens, tu peut t’offrir une grosse pointure du barreau, genre Me Dupont-Moretti ou autres, et là je te prie de croire qu’à la sortie, les verdicts ne sont pas tout à fait les mêmes.
    ( Ex : Me Badinter a sauvé la tête de Patrick Henry )

  18. Je suis d’accord sur le fond, je n’ajouterai qu’une chose au rayon « traiter les assassins et salopards de tous poils comme des hommes », oui, mais pas comme des pachas et donc pas avec des ténors du barreau comme défenseurs mais les habituels petits avocats commis d’office (qui font leurs premiers pas) comme pour les autres indigents, pas avec un régime pénitentiaire que la plupart des prisonniers ne peuvent s’offrir : télé, jeux, cour privée, nourriture abondante et choisie, et autorisation de téléphoner à qui ils veulent sous prétexte qu’ils sont sur écoute (et j’en passe) !..,
    Oui la France a des valeurs qu’elle tente de faire respecter, mais notre bonne vieille éducation judéo-chrétienne qui nous fait tendre l’autre joue après avoir reçu un coup fait bien marrer tous ces extrémistes qui n’ont justement aucun respect de ces valeurs et profitent largement du système.

  19. « Maintenant, penchons-nous sur la forme. C’est à cause de ces valeurs-là que des gens comme Abdeslam se foutent royalement de nous. »
    Ces gens là ne se foutent pas de nous. Ils veulent notre peau. La peau de notre société.
    Ils veulent la peau de notre société parce qu’elle leur fait peur. Parce que le paradis qu’ils promettent à leur soldats en contrepartie de lois absurdes, ce paradis ils peuvent l’avoir dans notre société, sans avoir à se plier à ces lois absurdes.
    Non, condamner à mort avec un procès expéditif ne changerait rien à Abdeslam. Ca en ferait un martyr. Une gloire pour ses « frères », et pour tous les pauvres couillons qui se font avoir par le Jihad. Qui verraient en lui un exemple à suivre.
    Il faut un procès bien net, bien propre. Qu’on montre que malgré le meilleur des avocats, il est coupable et mérite le trou. Que personne ne puisse contester le procès.

    Et puis, pensez-vous vraiment qu’avec le meilleur avocat du monde Abdeslam s’en sortira?
    Demandez à Klaus Barbie. Défendu par Vergès, meilleur avocat de l’époque. Il est quand même mort en prison.
    Et même si, sottise judiciaire ou non, il « s’en sortait », façon Maurice Papon…
    Il est « fiché » à vie. Si demain il achète une voiture, on le soupçonnera de vouloir la faire péter. S’il s’installe dans un quartier, tout le monde le connaîtra et se méfiera de lui. S’il postule pour un travail… 😀
    Quand à ses anciens « frères », ils ne sauront jamais ce qu’il a révélé ou pas. Il sera un traître potentiel, un paria. Peut-être même qu’ils enverront des tueurs l’exécuter « au cas où ».
    Et contrairement à Papon, il n’a pas 70ans, mais 27. En lui supposant une durée de vie moyenne de 80ans, ça lui fait dans les 50ans à devoir vivre traqué par ses anciens « frères », soupçonné par son entourage, ou tout simplement au trou. Je suis au RSA mais je n’aimerais pas être à sa place, ouh non! Un sandwich pris sur un banc dans un parc, en toute liberté, vaut mieux qu’une assiette de caviar en prison, merci.
    Au sujet du RSA, je pense que les frais d’avocat et autres liés à Abdeslam seront minuscules comparé au pognon qui disparaît chaque année dans la fraude fiscale. Là il y a du fric à récupérer…

    « C’est à cause de ces valeurs-là que les milliers de petits résidus de délinquants se permettent absolument tout ce qu’ils veulent en France, au mépris du respect des personnes et des lois. »
    Les petits délinquants font souvent un petit stage en prison où ils apprennent à faire pire, où ils apprennent à être violent pour se faire respecter. Oh, ils ne tombent pas la première fois… mais ils finissent toujours par tomber. Les petits délinquants deviennent dangereux façon Kouachi quand ils tombent sur un soi-disant Imam qui les manipule et leur promet la rédemption ou autre paradis en échange d’attentats.

    « C’est justement parce que les coupables de fait sont présumés innocents jusqu’au verdict, que ces gens-là existent.  »
    Je vous souhaite de ne jamais vous trouver dans un procès. Par exemple, supposons que vous soyez prof et qu’une de vos élèves vous accuse d’attouchements sexuels. Vous serez « présumé innocent » jusqu’à ce que le verdict soit rendu, et croyez moi, si vous êtes en effet innocent vous remercierez la loi de ce « présumé ». Ca ne vous empêchera pas d’avoir quelques embrouilles avec les policiers de mauvaise humeur, avec vos voisins, avec les autres taulards, avec des tas de gens qui vous croiront coupables et voudront se faire justice eux-même, mais ça protégera légalement vos fesses.

    Bref: Merci à Klaire pour cet excellent boulot.

  20. Je comprends très bien qu’une mère refuse l’idée qu’un seul centime de ses impôts puisse financer l’AJ d’un des assassins de sa fille. Quelle douleur ! quelle colère ! quelle révolte ! quelle abomination pour elle… L’honneur, le respect, la justice, les lois … je n’y crois plus, tout est une question d’argent et de pouvoir mais ça c’est un autre sujet de débat.

  21. Que chacun, quelqu’il soit, puisse être défendu, et ce quelques soient les actes commis, heureusement … nous sommes dans un pays qui offre cela.
    Par contre, dans un contexte pareil, de décès par attentat, on pourrait s’attendre aussi pour l’entourage familial , qu’il puisse être épargné par certaines charges financières ( qui  » il semblerait », ont été demandées à la maman de cette jeune femme décédée) : impots sur le revenu, frais d’avocat pour avoir accès au rapport d’autopsie qui ne sera pas communiqué autrement que par son intermédiaire… ( les frais pour les victimes d’attentat ne sont donc pas pris en charge dans leur globalité???)
    Il serait peut-être positif aussi que les avocats  » réputés  » mettent autant d’entrain à défendre la veuve et l’orphelin que le supposé criminel qui fait la une des journaux.

  22. Merci Klaire ! Sur la page de BFM sur Facebook (qui m’a appris la nouvelle), tout le monde est d’accord avec cette dame. J’ai demandé « Si on ne le met pas en prison, où le met-on ? » et pas de réponse… je me suis sentie bien seule dans le débat.

  23. Oui c’est une belle valeur que de permettre à chacun de se défendre, ça permet d’éviter beaucoup de dérives.
    Le flagrant délit sans procès de Mobius me fait carrément flipper !

    Bon après je me fais pas d’illusion, le concept est joli mais la justice en France c’est pas vraiment un exemple. Y a pire c’est sûr mais je pense qu’on sait tous que c’est l’argent qui fait la justice. Quoique non, si on le savait tous on voterait pour des mecs qui changeraient notre système entièrement et c’est pas le cas.

  24. A l’attention de Moebius :
    La loi prévoit des peines maximales pour chaque crime/délit et non des préconisations. Les jurés ne peuvent absolument pas aller au-delà et doivent tenir compte des circonstances pour fixer la peine. Et autant te dire que pour avoir été juré moi-même, c’est beaucoup plus compliqué quand on est au cœur d’un procès que vu d’un oeil extérieur.
    Pour le reste, je crois que le but d’une prison, c’est d’un sanctionner le crime ou délit = privation de liberté.
    De deux, tâcher un minimum d’assurer une réinsertion future des détenus, donc oui permettre de suivre des cours, passer des diplômes ou travailler. C’est ça qui peut éviter la récidive, pas juste mettre ensemble des délinquants ou criminels par centaines.

  25. Merci de mettre les mots sur ma pensée…
    Bien sûr on comprend tout à fait le désarroi de cette maman, sa colère, mais tu as tout à fait raison, c’est ce qui fait la France, la démocratie, ce qui fait des nous des Hommes notre façon de traiter les criminels, avec humanité même si cela est difficile.
    Bravo.

Les commentaires sont fermés.