248 réflexions au sujet de « Pourquoi j’ai décidé de faire un don à Frigide Barjot »

  1. J’ai adoré, ça m’a bien fait rire en plus d’être dans l’absolue bon sens des choses.

    Mais n’empêche que je trouve ça diablement révoltant aussi ! Enfin, pas vous, mais la Barjot. Son manque de bon sens et son arrogance à toute épreuve…. comment garder son sang froid face à des gens aussi pathétiques et déconnecté de la réalité ?
    « Faites moi un don j’ai pas envie de travailler et j’ai une famille à nourrir ». Si même les gens aisés se mettent à nous réclamer des sous….

    Bref, c’était sympa de lire tout ça :p

  2. c’est bien marrant. D’abord merci à mon frérot d’avoir trouvé cette page sans nul doute intergalactique , mais klaire ne travail tu pas pour le petit journal ??? En tout cas j’adore ton style alambiqué et monty-pithonesque . oh revoir klaire !!

  3. qu’est ce que c’est nul , aucun intérêt à lire de tels bêtises , encore des bobos de gauches qui se permettent de faire la morale alors qu’ils habitent de très jolies quartiers de la capitale
    je déteste frigide ainsi que son mari mais vous ne valez pas mieux !

  4. Je n’aime pas commenter d’ordinaire, car je n’aime pas laisser mon adresse mail…
    Mais là, il faut dire que j’ai été bluffé par ce post : il est GENIAL. Quel humour, quel ton ! J’adore. Je vais de ce pas visiter votre blog. Merci merci, et bonne continuation :)

  5. Bravo, excellent, continue!
    Même le commentaire de l’expert de service:
    « Ma parole, je m’en fous de vos histoires politiques mais putain c’est à chier niveau humour ! »
    est rigolo!

  6. Je sis confondu d’une telle générosité pour une personne tellement sympathique et généreuse, et surtout tellement large d’esprit !! Je retourne immédiatement voir sur mon compte ce que je peux donner …

  7. J’ai beaucoup ri en partie grâce à la blague du pneu. Mais arrivée à la Ferté sous jouarre, là rien ne va plus. Ca tient au fait que c’est à côté de chez moi, alors merci bien pour le cadeau, hein, mais gardez-le. En plus ma vie est décrite un peu plus bas, youpi.
    Alors je propose aux parisiens de se soutenir entre eux comme ils le veulent. Et je sais c’est pas drôle de se taper des Frigide mais à chacun ses galères.
    Sinon je lui ai cherché un appartement à louer à Loué, le pays du poulet, j’ai rien trouvé. Voilà j’ai fait ce que j’ai pu.

  8. Chère Claire,

    J’ai utilisé votre méthode (résolution de tous mes pb par Google) ; hélas le système a planté à la question « comment comprendre les femmes ».

  9. Une question se pose … pourquoi ont ils besoin de 4 chambres alors qu’ils sont 1 couple + 2 enfants … Le problème doit être ailleurs.. Basille projette-t-il de quitte Frigide

  10. La seule qualité que l’on peut reconnaître à Frigide,c’est d’inspirer autant d’humour…et encore que,elle n’y est pour rien car elle est probablement totalement persuadée du bien fondé de son comportement.
    Cette pauvre petite fille riche vit vraiment dans un autre monde mais heureusement,il existe des personnes comme vous qui savent la remettre à sa place et de belle manière.
    J’aimerais TELLEMENT que Frigide lise cette page!!

  11. Alors là chapeau ! C’est parfait ! Mais j’ai passée un bon quart d’heure à vous lire ! Pauvre de moi j’étais en pleurs. Cette Frigite Barjot est donc bien complètement …Barjot ! Mais bon son manque de logique doit bien lui poser des problème pour l’arithmétique quand même.

  12. bonjour klaire
    encore bravo pour ta générosité et ton dévouemen : j’aime beaucoup ton ton! empathique mais pas trop, compréhensif et sans ironie
    d’ailleurs j’en profite moi même pour lancer un appel désespéré
    je voudrais faire agrandir ma piscine car nous sommes une personne supplémentaire dans la famille :
    est il normal de n’avoir qu’une piscine de 8m *4m pour 5 personnes ? vous serez d’accord avec moi
    adressez moi vos dons directement sur mon compte à Monaco : merci par avance

  13. Chapeau, respect. Excellent travail. Mais, personnellement, je ne me serais certainement pas trituré les neurones pour faire tout çà pour elle. Quant aux 3 € et quelques, garde-les, tu en auras bien plus besoin qu’elle

  14. MERCI Klaire !!! grâce à vous, je n’achète plus de shampoing !!! Et avec les économies, je vais pouvoir envoyer un chèque de 0,96 cts à notre chère Frigide pour qu’elle achète une gomme des fois qu’elle fasse des ratures dans sa lettre de motivation…

  15. J’ai été révolté quand j’ai lu ce qu’osait dire Barjot et alors la mais je suis suis HEUREUX d’avoir lu l’article de Klaire que je trouve très juste, bien vu, et reprenant tous mes étonnements à la lecture de l’article.
    J’espère que la Barjot lira ce que vous avez écrit et qu’elle prendra conscience de l’arrogance de ces propos.

  16. J’ai une place de parking, elle peut y entreposer la voiture dans laquelle ils dormiront tous quand ils se seront fait virer de leur appart. Et comme je ne suis pas insensible à la misère lui refilerai 10% de ce que je me ferai en laissant « metronews » venir faire une photo.
    Par contre, il faut qu’elle me prévienne, pour l’instant, j’ai sous-loué à Mallaury Nataf…
    Désolée de ne pas pouvoir mieux faire hein.

  17. Sincèrement c’est très bon… Je viens de partager sur Facebook, mais je ne sais pas si cela m’intéresse d’avoir les cheveux lissent (d’autant plus que je porte des Dread locks !)… je pense sérieusement me créer un compte Twitter ^^ En tt cas encore bravo !!!

  18. Voilà qui remet cette pouf et son mollusque de mari à leur place!
    Ça fait du bien d’en rire… de toutes façons que faire d’autre?

  19. Je trouve ça vraiment pathétique. Je ne soutiens pas toutes les idées de Frigide Barjot, mais je ne trouve pas ça très drôle (à part la blague du pneu… et encore !)

    Ceux qui disent que les gens aisés n’ont pas à demander de l’argent, peut être que si ce gouvernement d’abrutis arrêtait d’augmenter notre ISF, nos impôts et autres taxes « exceptionnelles », cela ne serait pas le cas. Nous travaillons pour être aisés, nous travaillons pour pouvoir nous offrir ce dont nous avons envie, et un jour, nous devenons aisés, peut être même riches. Et oui ! Ça ne tombe pas du ciel, et ce n’est sûrement pas en nous tournant les pouces qu’on l’a gagné cet argent. On a travaillé, plus dur, et il faut se faire à l’idée qu’aujourd’hui, les riches sont les travailleurs d’hier. Les patrons travaillent dur, ne comptent pas leurs heures, prennent des risques, et ne laissent pas tomber leur crayon à 17h « parce que c’est la fin de la journée »… Alors arrêtez ce cliché que les riches demandent toujours plus, c’est faux, ils cherchent simplement une justice.

  20. C’est malin, je viens de tout recracher mon café sur mon ordinateur tellement je me suis poilé. Brillant, drôlissime. Et tellement vrai…

  21. Excellent style. J’adore, bravo ! :-)
    (Et le coup de la photo de l’ange, mdr)
    J’ai ajouté votre blog dans mes favoris.

  22. MERCI !!! J’ai tellement fulminé (et je fulmine encore) en lisant l’article de Métro ! N’écoutez pas ceux qui vous traitent de « bobo », ils vivent dans l’hypocrisie (ou dans un monde où il est normal d’être riche sans travailler) ! Alors MERCI de dire tout haut une telle vérité !
    Ps : Et votre humour est juste parfait.

Les commentaires sont fermés.