15 réflexions au sujet de « [NEON] Ça sape le moral »

  1. Ces chiffres m’étonnent un peu (mais je ne remets pas forcément en cause)….quand je vais en magasin, je ne trouve jamais ma taille pour les vêtements. Etant très petite, je fais du 34 ou 36 et je trouve qu’au contraire, c’est toujours ceux qui partent en premier. Je suis obligée d’aller au rayon enfant à force. Bon, j’exagère en disant « toujours » mais quand même….bref, comme toujours excellent néon…

  2. Vrai pour les lignes 1 et 2-7
    Un peu moins pour la ligne 2
    T’as déjà essayé d’acheter du 36 en périodes de soldes ? Bon courage, ça part en premier.

    Sinon, on peut aussi en faire un pour les mecs qui n’ont le droit de s’habiller que en gris / noir ou bleu uni ?

  3. C’est la même chose pour les tailles chez les hommes globalement. On trouve certaines tailles en profusion, à tel point qu’en période de soldes, il n’y a pas que celles-ci de disponibles.

    Côté marques aussi c’est pareil pour nous. Moi qui suis juste un peu enveloppé comme Obélix, je ne prends même pas la peine de rentrer dans certains magasins ou de regarder certaines marques. D’autant plus que beaucoup de marques se vantent de vendre du XXL mais comme ils sous-taillent outrageusement les patrons, un XXL équivaut difficilement à un L un peu serré.

  4. Il y a aussi que les vêtements pour enfants taillaient jusqu’à plutôt récemment jusqu’au 16 ans mais que certaines (toutes ?) enseignes ont limité ça au 14 ans, soi-disant parce que les ados ne voulaient plus porter les habits de ce rayon. Et comment fait-on quand de jeunes enfants dépassent la courbe de croissance ? À mon avis la vraie raison tient dans le fait que les vêtements du rayon adulte ne sont pas vendus au même prix que ceux du rayon enfant.
    Un peu comme dans les rayons alimentaires où le prix à l’achat de certaines denrées n’a pas varié mais où le conditionnement a été changé, avec des contenants moins grands.
    Une fois de plus on nous prend pour des buses…

  5. Le même phénomène est présent pour les hommes.

    Je suis grand (1m93) et ai des jambes bien développées avec de grosses cuisses et de gros mollets (merci le judo je pense).
    Résultat, il me faut du 48 pour la taille, or le 48 est généralement la taille maximal disponibles dans les grandes marques de pàp (souvent disponible que jusqu’au 46 en rayonnage, faut demander au vendeur d’aller voir en arrière boutique si ils ont pas en stock). Pire, dans quasiment toutes les enseignes bas/moyen/haut de gamme, tous les pantalons sont en coupe slim : même avec du 48 qui m’irait parfaitement au niveau de la taille, impossible de monter le pantalon jusqu’en haut !
    Et je ne parle pas de la longueur de jambe… Dans l’idéal il me faut 89cm pour avoir un tombé de chaussure parfait, dans la pratique ça dépasse rarement 82cm (32″), voir des fois 86cm (34″) quand le pantalon est disponible en version longue, donc soit je porte le pantalon mis-fesses, soit on à l’impression que je pars à la pêche.

    A part la demi-mesure (et donc des pantalons basique à 100€ pièce minimum) je suis coincé… Ahhh que j’aimerais pouvoir acheter ce qui me fait plaisir pour une fois !

  6. Jacques Facial : mais les soldes ne sont pas représentatives des ventes « normales », ce sont les ventes d’invendu de la saison… S’il n’y avait qu’en solde qu’on ne trouvait ni 46 ni 48 dans les magasins de prêt à porter les plus connus, ce ne serait pas un si grand probleme.

    J’ai un truc qui m’a toujours fait marrer, c’est la marque Promod, qui se vante d’aller jusqu’à la taille 48. Quand on va en magasin et qu’on demande s’ils ont des tailles au dessus du 44, ils répondent qu’ils n’en ont pas en magasin mas qu’ils en ont sur le site internet, qu’on doit commander pour les faire livrer en magasin (et donc payer d’avance et se faire rembourser si ça ne va pas). Ils n’ont AUCUN modèle disponible en 46/48 en magasin. Alors qu’ils fabriquent ces tailles.

    Bref, article et infographie intéressante, qui touche un sujet sensible. Hé oui, les marques ne veulent pas faire rentrer les grosses dans leurs rayons, ce n’est pas uniquement parce que « les grandes tailles demandent d’autres découpent, d’autres styles »… C’est bien parce qu’ils n’en veulent pas. D’ailleurs, Jacques, les femmes « rondes » ne peuvent s’habiller qu’en noir et bleu marine (ça représente au moins les 2/3 des collections de vêtement « grandes tailles »). Même quand on fait notre taille, on nous donne des vêtements moches pour qu’on reste discrètes…

  7. Entièrement d’accord avec le comm précédent. C’est qd même extrêmement compliqué de s’habiller en 34, plein de marques n’en ont pas ou des 34 qui sont en fait des 36. Et les filles de mon gabarit ne sont pourtant pas l’exception, en tout cas dans ma région. Sur internet d’ailleurs le 34/ xs / taille 0 est presque toujours la taille la plus vite épuisée. J’ai dû m’acheter une machine à coudre pour reprendre toutes ces fringues désespérément trop larges et trop longues. Bref sorties du 36 38 40, c’est toujours galère.

  8. @Camille : vous devriez aller voir du côté de chez Gudrun Sjödén. Les soldes sont généralement intéressants (manque de chance, ils sont quasi finis chez elle), et sinon on en trouve pas mal sur eBay GB ou allemagne…

  9. ça me fait du bien de lire ça… je ne sais pas pour les statistiques mais à part chez MS Mode (et très épisodiquement chez Kiabi ou Gemo mais je n’aime pas trop le style) je ne cherche même plus à m’habiller, ce sont les seuls à faire des fringues à ma taille (et je ne suis pas dans leurs + grandes tailles !), et à parfois avoir un truc pas trop mémère… Je ne sais pas si les filles en plus petite taille se rendent compte qu’elles peuvent rentrer dans pratiquement toutes les boutiques, quitte à ce que les vêtements y soient trop grand : elles peuvent techniquement rentrer dans les fringues et ne sont pas ridicules en entrant dans les boutiques. Moi je ne peux rentrer dans aucune, parce qu’on me refoule souvent directement à l’entrée comme si on essayait de repousser Godzilla « Ouh la la mais on ne fait pas votre taille » (genre dégage la baleine tu vas faire fuir les clientes) ou on me regarde en ricanant…
    Je suis d’accord aussi que c’est la galère pour les mecs, des coupes de + en + ajustées… et un effet « feu de plancher » sur les pantalons dès qu’ils sont un peu grands.
    Bref, tout ça pour dire merci, ça m’a fait du bien de lire ton post !

  10. @Really Fat Jimmy
    Vu dans une grande enseigne. Deux bermudas. L’un de marque de l’enseigne, taille XXXL (sisi!). L’autre de marque connue (Cumberland) taille XL. Je rentrais dans la taille XL, pas dans le XXXL. Pas pigé.

  11. Pareil que le commentaire précédent, je suis une crevette et j’ai dû me mettre à la couture pour ne plus flotter dans mes fringues. Faut être ni trop large ni trop petiot en somme…
    Jacques Facial: n’exagérons pas, le hommes ont quand même aussi droit au marron. Et même au brun, quelque fois. Et puis euh… au vert ? (Tant qu’il est foncé…)

    Ca me rappelle un truc qui m’avait frappée en feuilletant des pubs : tous les produits (hygiène, déco, etc) à destination des hommes ont un emballage/un design à l’apparence sobre et rigide, et toujours dans des tons noir/gris/brun(ou fumée/acier/camel pour les commerciaux) sinon bleu/vert/rouge (mais TOUJOURS sombre, voire terne). A l’extrême rigueur ils auront du orange ou du violet « mais ça fait truc de meuf, quand même ».
    (Wi, je sais, ça n’a rien à voir avec le sujet)

  12. Il faudrait demander au docteur Banner ses combines pour arriver à renouveler sa « garde pantalons »: Hulk le sérial craqueur de frocs à toujours du rechange dispo au révéil…épatant. Idem pour son fournisseur de calbutes qui doivent être en élastane renforcé au kévlar ou un truc dans le genre, parce que ceux la qu’il soit en Banner ou en Géant vert , ses petits poids restent toujours à l’abri des regards….alors que moi je galère pour trouver des sous tifs masculins qui tiennent dans le temps ne serait ce que plus qu’un trimestre.

  13. Je confirme que le 34 et le 36, c’est extrêmement galère à trouver. Que ce soit en période normale ou en période de soldes, ces tailles sont très largement sous-achalandées. Ca part très vite ! Sans compter certaines marques de lingerie plutôt classe qui carrément ne fabriquent pas en-dessous du 38… Je ne sais pas d’où vous tenez vos chiffres pour les grandes tailles, mais j’ai quand-même nettement l’impression qu’au moment des soldes, il ne reste quasiment QUE les grandes tailles (> 42), spécialement en lingerie.

Les commentaires sont fermés.